Explorez les tribus des collines thaïlandaises : Les Karens

Dans les collines thaïlandaises, les étendues sont peuplées de nombreuses tribus vivant et se développant en suivant leurs coutumes et leurs traditions ancestrales uniques. C’est grâce à cette forte diversité, que les tribus des collines peuvent échanger et se développer, et ainsi créer des produits uniques d’une grande qualité. Dans cet article, nous vous donnerons un aperçu sur le peuple chaleureux des Karens, son histoire et ses coutumes.

karens-thailande-tribu

L’origine des Karens.

Les Karens, nommés aussi, Kariangs sont issus d’un groupe ethnique tibéto-birman représentant 4 à 5 millions de personnes. Ils sont répartis à hauteur de 10% en Thaïlande, et 90% en Birmanie. C’est dans ce dernier pays, qu’ils constituent la deuxième minorité ethnique en nombre d’individus. En conflit depuis 1948, avec la junte militaire birmane, sa direction a signé un cessez-le-feu depuis le 12 janvier 2012. Les Karens ne sont pas un groupe ethnique unifié et sont divisés en plusieurs sous-groupes avec des langues étroitement apparentées. Ce terme s’applique donc a une diversité ethnique, avec pas moins de quinze groupes tous avec des tailles et dimensions bien différentes, bien que pour de nombreux ethnologues, seulement quatre groupes sont distincts. Le peuple Sgaw est le groupe le plus important qui prédomine chez les Karens, leur nombre est estimé aux alentours de 2 millions d’individus. A la suite, viennent les Pwo, plus à part dans le delta de l’Irrawaddy d’une part, et d’autre part dans la même région frontalière que le peuple Sgaw. Ils constituent à eux seuls près de 85% de l’ensemble de la population Karens.

Les coutumes des Karens.

Contrairement au peuple Lisus, les Karens travaillent beaucoup la terre en exploitant le nord de la Thaïlande. C’est un peuple très réputé pour sa joie de vivre et son hospitalité. Ils possèdent également une très importante tradition orale qui regroupe toutes les légendes des Karens dans une langue ancestrale souvent trop peu connue. Les Karens communiquent de manière particulière et préféreront aborder des sujets de discussion importants sous forme d’un poème, considéré comme le discours des ancêtres, il ne peut de ce fait être contesté. Une autre manifestation culturelle importante, n’est autre que la danse du Dong qui aurait été créé dans un but de cohésion sociale.

besace-ethnique-karen-green-model-2-min

L’artisanat chez les Karens.

Chez les femmes Karens, leur “ikat” est très renommé dans la région, c’est un procédé alliant teinture et tissage à base de coton et de colorants naturels qui permet la réalisation d’un très grand nombre d’articles artisanaux avec une qualité unique en son genre. Le métier à tisser à sangle est encore utilisé, un procédé ancestral qui permet à chaque produit d’être totalement unique. Vous retrouverez les produits Karens ici représentés sur la boutique Asia Zen Shop à travers des sacs et des besaces, mais aussi des trousses à crayons ainsi que des porte-monnaie. Une manière simple de rapporter l’âme de ce peuple aux moyens de communications originaux, et au savoir-faire très reconnu dans les procédés de tissage et de teinture que vous ne pourrez retrouver absolument nulle part ailleurs.

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye
Vous êtes client Amazon ? Payez désormais avec les informations de paiement et les coordonnées stockées dans votre compte Amazon.

Vous avez un compte Amazon ? Connectez-vous avec votre compte Amazon et essayez la commande Express

Connexion avec

J'ai déjà un compte,